Coups vaches entre joueurs

Version Wiki - page 1


  1. A shadowrun, l'un des PJs est une elfe hippie anti-violence (déjà, ça part mal...).
    Suite à diverses péripéties, le groupe a trouvé du matériel de guerre lourd en très bon état et se dit que ce serait une bonne idée de revendre ça (cher) pour se faire de l'argent de poche (beaucoup). Seulement, cela gêne notre elfe, qui décide alors d'invoquer un esprit de la terre pour détruire le matériel dès que les autres membres ont le dos tourné.
    Heureusement, le rigger du groupe avait laissé un drone en surveillance, et l'un des autres chamans du groupe se dépêche de se rendre sur place en astral pour neutraliser l'esprit, sans vraiment prendre le temps de vérifier l'identité de l'invoquateur. L'elfe reste donc impunie à ce jour...
  2. Dans un donjon, après un rude combat le nain (chiant) est gravement blessé:
    PJ1(donnant un coup dans une blessure du nain):Ca fait mal si j'appuis là?
    PJ2:Tape plus fort!
    PJ3:Arrêtez, voyons!
    PJ4:C'est vrai, arrêtez, il faut le faire souffrir, pas le tuer.
    Après un quart d'heure de torture, PJ3 convaint ses compagnons d'arrêter de tabasser le nain et demande au prêtre de le soigner. A peine sur pied, le nain plante son épée dans la tête de PJ3. Son explication: J'avais besoin de me défouler.
  3. Notre MJ exasperé par notre incapacité à garder un esprit RP décida de sanctionner tout abus par une magnifique paire d'oreilles d'âne entrainant une perte de 5 points de charisme. L'aventure débute avec:un guerrier nain, un pretre nain, un mage nain et un barde elfe. Les nains se réunissent entre eux à peine les trois premiers mètres franchis puis, innocemment un des nains demande à l'elfe:
    "Dis-moi, toi qui sais lire les signes des étoiles, quelle heure est-il?" Et l'autre de regarder sa montre pour l'annoncer. Les nains se mettent aussitot à harceler le MJ pour dénoncer cette attitude inappropriée dans un univers médiéval fantastique. Sous la pression, le MeuJeu dut céder et l'elfe décida de recommencer un perso plus proche de ces nains trop "RP".
  4. A Rolemaster, dans le monde de JRTM :
    On avait redécouvert la cité originelle des nains, vidés de ses habitants par le rejetons d'Ungoliant. On apprend, après moult péripétie, qu'elle se planque dans la Moria. Ni une, ni deux, on y va. On tue 230 trolls de guerre vtérans et on défonce le rejetons d'Ungoliant au passage (ouais, on est quand même assez gros bill), on libère les nains... De retour dans leur cité, les nains propose au nain de notre groupe de devenir leur roi. Après quelque réflexions, il accepte. Bon, grande beuverie, etc... Pour ne pas avoir la gueule de bois, le nouveau roi nain demande à notre magus (une elfe...) de lui préparer une potion anti-mal de crâne. Elle le fait gentiment, après avoir pris le MD à part quelque minute...et que celui-ci revienne avec un grand sourire..... Donc, il commence la description : grande beuverie, le roi à une pêche d'enfer, n'est jamais malade..... Mais, le lendemain, il prend une petite bière, pour la route. Et là, il se rend compte qu'il ne peut plus boire d'alcool !!!!!!!! Et la cour est obligée de boire ce que bois le roi !!!!! Moralité : la magus a réussi a créé lepremier royaume nain où personne ne boit d'alcool !!!!!
  5. On avait décidé de se faire une partie épique.
    Moi: Apôtre de la paix bénéficiant de l'archétype saint et des bonus de personnages ascètes.
    PJ (Démon qui avait des niveaux de classe de barbare.Beaucoup plus puissant que moi) : Eh! La tapette en robe, donne-moi ton fric!
    Moi: Je n'en ai pas!
    PJ: Alors je vais vendre ton âme! HAHAHAHA!
    Moi: Je lance cessation des hostilités en incantation rapide et sarcophage d'ambre. (J’avais un don qui me permettait de lancer deux sorts en un round)
    PJ: J'attaque!
    MJ: Tu te prends 20d6 points de dégâts non létaux et tu es paralysé pour une vingtaine de jours. (Il parle au PJ)
    Le temps que le temple de ma divinité me prête un diamant pour l'incantation de sanctification du fiélon et que la durée du sort s'écoule l'autre s'était suicider pour ne pas devenir bon.
  6. A jrtm (avec des joueurs de 421), nous arrivons vers une ville fortifiée de nuit.
    Les portes sont closes et les gardes refusent de nous laisser entrer.
    Je propose d'attendre le lever du jour un peu plus loin. Les autres joueurs décident de mettre le feu aux remparts pour faire sortir les gardes et profiter de la cohue pour entrer.
    Ne désirant pas prendre part à cette stupidité, je remonte en selle et m'éloigne.
    De peur que je ne prévienne la garde, je fus abattu par mes propres compagnons d'un carreau d'arbalète dans le dos.
    Je n'ai plus voulu jouer avec ce groupe.
  7. Dans une taverne, 2 PJs vont tenter de rentrer en contact avec la guilde des voleurs, un autre les surveille de loin pour eviter de se faire surprendre.
  8. après un court entretien avec un hobbit dans uen table en coin de taverne, ils apssent à travers un mur illusoire et se retrouvent dans la guilde. le 3ème qui les surveillait va voir ou ils sont passés (il s'était fait detourner l'attention par un voleur), un voleur le pousse à traver le mur illusoire où il se fait capturer juste après. Il arrive saucissonné devant ses potes, les voleurs annoncent : "cet homme vous espionnait, le connaissez-vous ?" PJs : "ben non, vous pouvz le buter !"
  9. A donjon, le paladin du groupe, portant fièrement son harnois de résistance au drainage de PV, se balade en tête dans les marais. Le seul problème est que ce même paladin lança une remarque mal comprise par le nain (très rancunier) du groupe. Pour se venger, le nain fit un croche-patte au paladin, lequel s'enlisa rapidement dans le marais.
  10. MJ:Vous apercevez quelque chose dans la mare au centre de la caverne.
    PJ orc: Je me penche pour mieux voir (et la il me fait un clin d'oeil).
    PJ nain: Moi aussi je me penche et je plonge ma torche dans l'eau.
    PJ orc: Moi aussi et on choppe le halfelin a l'aide de notre vision dans le noir.
    MJ (s'adressant au halfelin): Tu entend deux pschhhht! Et on s'empare de toi.
    Pour résumer on l'a égorgé et vendu a un nécromancien.
  11. Dans une folle course-poursuite sur des charrettes.
    Pj(moi): On prend nos torches et on tire dans le foin sur la charrette du démoniste.
    Autres:Non, on balance le palouf!(en l'occurrence moi)
    Je me fais capturer et un mois plus tard le groupe (sans moi) est réuni autour d'un feu de camp.
    Mj:Vous entendez un puissant cri de guerre provenant de la forêt, une forme indistincte surgit des buissons et décapite Pj2. Lorsqu'elle avance (la forme) vous pouvez reconnaître a la lueur des flammes votre ancien compagnon qui est devenu anti-paladin a la solde du démoniste.
  12. Le prêtre-liche du groupe (moi) et l'ensorceleuse-vampire du même groupe s'engueulent mutuellement pendant quelques minutes, protégés du soleil par une éclipse artificielle créée par l'ensorceleuse. A la fin, l'ensorceleuse se dirige vers mon phylactère et menace de le détruire si je ne cédais pas à sa requête. Alors j'ai dissipé l'éclipse, et pouf! Plus de vampire (pour 1 jour seulement, et malheureusement).
  13. Le roublard du groupe, qui s'était "fâché" avec le barbare, a eu l'idée de se venger. Pendant une rencontre assez facile pour notre niveau (un dragon rouge adolescent parangon), il s'est amusé à dévier les flèches que lançait le guerrier (voir la section "perles") avec son propre arc (il a réussi quelques magnifiques loupés). A la base, il voulait que les flèches retombent devant les pieds du barbare, mais vu que son jet était limite, elles se sont plantées dans ses jambes.
  14. Le groupe a été engagé sur un bateau qui pêchait des requins.
    Sauf que ma monture était un requin, et mon familier était requin.
    Etant elfe des mers, j'ai été désigné comme appât…
    Le requin qu'on a vu était un requin blanc. Après une bataille brève où ma monture s'est enfuie, mon familier mourut et moi repéché de justesse par un pj.
    Résultat : ils ont dépecé mon familier et me l'ont fait manger, sans que je sache que c'était mon familier.
  15. Une fois à Mage après qu'un type est exposé son plan et on sentait qu'il avait forcé avec ses méninges (ça remonte à trop longtemps pour savoir c'est qui), l'un de ses alliés lui a dit «T'es vraimen un con». Là, il l'a buté et a fait passé ça pour un accident et s'est rendu à la morgue pour organiser un plan fou et machiavélique. Vous auriez du voir l'air qu'on avait à l'enterrement (dans le jeu) lorsque le mj nous annonce que le défunt est déguisée en clown et que le cadavre se redresse avec de la musique de cirque et des ballons et des confettis qui tombent.
  16. Dans un jeu med-fan, la magicienne avait enchanté le verre d'hydromel du barbare à l'insu de ce dernier. Bien que la force de l'alcool reste la même, le barbare devrait faire 1D10 jets de résistance à l'alcool supplémentaires, ce qui signifiait que le verre aurait l'effet de plusieurs choppes englouties l'une après l'autre. Ce n'était censé être qu'une blague, seulement voilà : la magicienne a eu un résultat assez énorme sur son jet, et le barbare a enchaîné fumble sur fumble à ses jets de résistence. Résultat : Un barbare en momat étylique avec 1D3 PV en moins suite aux ravages de l'alcool.
  17. Au cours d'une partie un peu bordélique du même jeu, notre groupe, composé d'une magicienne à tendances naturiste (PJ1), d'un chevalier LB psychorigide et chiant (PJ2) et d'un barbare alcoolique (moi ^_^) fut rejoint par une aventurière allumeuse (PJ3) et une seconde magicienne (PJ4), toutes deux jouées par les cousines de PJ1. Il faut précisé que le chevalier s'était proclamé chef de groupe, mais que tout le monde (excepté lui) obéissait en réalité à la magicienne (la naturiste, l'autre était débutante). Néanmoins, le chevalier est le chouchou du MJ, comme vous le constaterez plus loin.
    Déjà, à peine sortis de la ville où nous nous étions rencontrés, je décide de partir en chasse, mais PJ1 étant devenue végétarienne après avoir assisté à la consommation d'une biche vivante par un ogre décréta qu'elle refuserait tout contact avec moi si je tuais un animal. Par soucis diplomatique, je n'ai pas insisté et me suis lancé à la recherche des champignons avec les filles, mais PJ2 a décidé que ce soir il mangerait de la viande. Il trouve un chevreuil, le bute, et tout fier de lui le ramène au camp pour faire cuire la viande et récupérer la peau pour faire du cuir. Là, PJ1 lui signale que si il veut rejoindre le groupe, il devra abandonner son chevreuil, ce que PJ2 refuse évidament de faire. Aussi se retrouve-t-il seul avec son chevreuil alors que le reste du groupe fait la fête. Mais PJ1 en veut toujours à notre chevalier, aussi enchante-t-elle un verre d'hydromel (cf. le post précédent) et envoie sa cousine allumeuse le draguer pour lui faire boir le verre. PJ2 s'est retrouvé ivre mort et a dormi la majeure partie de la journée suivante. Le lendemain, nous tombons sur un village en train de faire une fête. Nous passons donc la soirée à picoler et à danser, sauf PJ2 qui va se reposer pour récupérer la fatigue. Au matin, alors que nous n'avons même pas dormi de la nuit, nous apprenons que la reine de la fête s'est enfuie et que nous devons la retrouver. Nous nous apprétons à aller à sa recherche malgré nos malus allant de -1 à -3 sur toutes nos actions à cause de la fatigue, et pour certains encore plus à cause de l'alcool, mais PJ2 décrète qu'il va partir en éclaireur sur son cheval et malgré les protestations du reste du groupe qui préfère ne pas se séparer, s'enfonce dans la forêt. Là, on se dit tous : Autant en profiter pour se reposer et décuver en attendant qu'il revienne. Enfin, c'est ce que PJ3 et moi faisons, les magiciennes ayant décidé de méditer. Deux heures plus tard, PJ2 reviens et, nous voyant endormis, ne trouve rien de mieux à faire que de nous vider une outre d'eau à la figure pour nous réveiller. Toujours aussi diplomate malgré mon statut barbaresque, je le préviens qu'il a une minute pour s'enfuir avant que je lui éclate la gueule, mais lui, pensant probablement que je bluff, commence à s'engueuler avec PJ1 sur le fait qu'on aurait du le suivre directement plutôt que de rester sur place. Après une minute de "cémoikérézon", je choppe le chevalier à la jambe et le tire pour le faire tomber de cheval, mais après un jet d'acrobatie accordé sans malus par le MJ, il retombe sur ses jambes (déjà, je trouve qu'y a du favoritisme). On commence à se fouttre sur la gueule, et l'allumeuse attaque le chevalier dans le dos. Deuxième preuve de favoritisme, PJ2, qui n'a pas pu voir venir l'attaque, obtient quand même le droit de parer le coup de poing de PJ3 avec le bouclier qu'il se rappelle brusquement avoir accroché dans son dos, ce qui fait que celle-ci se casse presque le poignet. Pour calmer le jeu, PJ1 balance un sort qui transforme le sol sous nos pied en une mare de trois mètres de rayon, mais on continue à se taper dessus. Elle relance le sort, doublant la taille de la zone. Cette fois, n'ayant plus pieds, on barbotte pour s'en sortir, et les chevaux de PJ1 et PJ2, qui étaient au bord de la zone, nous tombent comme par hasard sur la gueule à PJ3 et moi, manquant de nous noyer. Mais encore une fois, le MJ est bien sûr impartial. Profitant d'avoir une mare à disposition, les magiciennes se déshabillent et vont se baigner, alors que le chevalier sort de l'eau. Dans une ultime tentative de nous forcer à le suivre, il monte sur son cheval et prend celui de PJ1 par les rennes et se barre au galop. Là, la magicienne est furaxe, et balance un sort de "métal en eau", faisant fondre tous les objets métaliques dans l'air d'effet, notament les armes. Mais alors que le sort visait PJ2 et était une réussite assez bonne, le MJ décrète que la cible étant en mouvement, la zone d'effet ne touche que le second cheval, mais a tout de même fait fondre son mors, ce qui fait que PJ2 ne peux plus le tenir. Quoi qu'il en soit, suite à cette partie, les relations entre PJ2 et le reste du groupe sont devenues extrêmement tendues.
  18. A une partie de D&D alors qu'un groupe arrive à la fin du donjon devant le GMAYR.
    Le GMAYR:"vous n'êtes donc pas si faibles que ça, rejoignez-moi, nous pourrions créer beaucoup de choses ensemble mais aussi en détruire qu'en pensez vous?"
    L'elfe paladin vertueux:"jamais de la v…(couic)"
    Il se fait égorger par l'assassin qui ne tarde pas à tuer les autres membres du groupe.
    Il sera ensuite tuer lui même par le GMAYR peu de temps après.
  19. Mj:Vous arrivez en haut d'une falaise, une rivière de magma y coule.
    Pj: Je pousse le maître des ombres en bas. Hahaha! so long sucker. (phrase culte de son barbare)
    Moi: Ben, j'utilise téléportation dans les ombres pour me téléporter derrière toi et je te pousse en bas.
    Bien pris qui croyais prendre.
  20. Après d'âpres négociation entre un mage de haut niveau et l'éclaireur du groupe, ce dernier eut finalement droit à son armure modifiée via souhait histoire de le protéger contre "tout". Lors de la bataille suivante et aprés avoir tué le GBDFC (gros boss de fin de campagne) le mage prononça une courte phrase et fit sauter l'armure "baie de houx" de l'éclaireur.
  21. PJ 1, davant un basilic, a un autre planqué : Viens voir, tu risque rien !
    PJ 2 : Ok, j'arrive.
    Il a fini pétrifié.
  22. Partie de RAS, nos jeunes recrues engagées dans la légion doivent, pour une mission, passer par le météore de la tortue (le repère des pirates).
    Soudain, ils rencontrent un groupe de PNJs qui se propose de les aider dans leurs recherches pour de l'argent (beaucoup). Cependant, les 3/4 de nos joueurs ont reconnu ce groupe de PNJs qui n'est autre que leurs anciens persos qui ont finit "Gros Bills".
    Malheureusement, un des Pj est nouveau et ne connait pas du tout ces pirates (qui étaient joués comme des gros sadiques qui se la pètent et qui tuent tout ce qui les gêne ou les chamboule).
    Nouveau Pj : J'fais "hey toi là !"
    Mj : Le Ullar se lève ainsi que l'humain à la crète, ils s'approche de votre groupe et l'humain dit : "Qui m'appelle ?" (d'une voix genre "j'te prend de haut)
    Un Vieux Pj : J'le montre du doigt en me faisant tout petit !
    Bon heureusement le mj à été clément avec ce petit nouveau qui aurait dû finir broyé, écorché et jeté dans l'espace sans scaphandre.
  23. Univers D&D :
    Au cours d'une négociation avec une succube, elle annonce qu'elle fera ce qu'on lui demande si nous acceptons de la laisser seule avec PJ1 pendant une heure. S'en suit une discussion rapide :
    PJ1 : (aux autres) Vous allez pas faire ça ?
    PJ2 (moi) : *au MJ* Je passe derrière PJ1 et je le pousse dans le cercle de la succube.
    PJ1 : Enfoiré !
  24. A Warhammer, nous avions un voleur halfing peu fréquentable, un mage très limite à tendance nécromantique (oui, je sais, c'est n'importe quoi) et un chevalier errant Bretonien. Dire que c'était détonant serait un euphémisme. Savez-vous ce qu'ont fait le voleur et le mage ? Ils ont cherché à faire cramer le chevalier errant bretonien, fils de noble, en le taxant d'hérésie, tout en ce baladant avec une statuette impie bien en vue. Devinez qui a brulé...




Merci aux personnes suivantes pour leurs contributions :


Retour au menu principal

Cette page a été générée en 0.0505 secondes