Anecdotes et histoires truculentes : les PJ sont des gens formidables

Version Wiki - page 1


  1. Une grande amie à moi jouait un prêtre qui ressemblait fortement à trichelieu, avec une voix digne des casseroles les plus mal accordées.

    Outre le fait qu'elle fut capable de prendre l'initiative à une bande de monstre plein de dents en chantant (une démonstration IRL a prouvé que oui, elle pouvait les déconcentrer ), elle démontra que la lecture peut être plus fort qu'une arme.
    MJ: Le cavalier que vous voulez tuer s'éloigne au galop
    PJ1 (archer) : Je lui tire dessus.
    MJ: la flèche le rate magistralement.
    PJ2 : j'essaye aussi!
    MJ: bien essayé mais la flèche le rate d'au moins 10 mètres.
    PJ3 (le prêtre) : quel est mon livre le plus lourd?
    MJ: ta bible.
    PJ3 : je lui balance ma bible!
    Après une réussite critique de prêtre, le cavalier assomé se fit trainer par son cheval, et il mourut en laissant une grande trace de sang sur la route...
  2. Le MJ (que je ne nommerai pas) masterise une bande de filles dont une (moi-même), malade, n'ayant rien mangé depuis 5 jours, et pas particulièrement en forme.
    Notre troupe comprenant donc 5 PJs et une armée assez conséquente entre dans un donjon adverse, manque de pot, on ne peut entrer que par groupe de 5 ou 6, et d'en haut, des archers nous bombardent de chaque côté, et forcèment, les escaliers étaient à l'autre bout du hall. Pas moyen de traverser sans subir de gros dégâts.
    PJ1, émergeant de sa létargie : "j'défonce une porte et j'm'en sers comme bouclier"
    MJ : "..."
    PJ1 : *retourne dans sa létargie*
    MJ: "mais c'est que ça peut marcher en plus!"
    Moralité, la chef des armées bourrines et sa baronne ont chacun pris une porte au sens propre du terme, ont fait un toit protecteur, et les 5 PJs ont pu aller allègremment trucider les archers sans trop de problèmes.
    Comme quoi, être complétement amorphe donne des idées tellement bêtes qu'elles fonctionnent!
  3. Les deux PJ's (une guerrière humaine, psycopathe, alcoolique et elfophobe, et un elfe) se rencontrent dans une auberge et commencent à se battre. La milice débarque. Ne voulant pas se faire remarquer, la guerrière balance son épée à deux mains, qui atterit sur l'aubergiste. Les deux iront en prison.

  4. Comment tuer 300 Orques avec un peu de lumière et deux jambes quand on a un druide et un guerrier tous deux lvl 1?
    Alors que nous venions de pénétrer un camp orque par une faille dans la barricade, durant la nuit (et s'étant fait repérer par un orque qui faisait le tour) :
    -PJDruide : On avance vers la tente qui garde l'artefact
    -PJEnsorceleuse (inquiète): et on y va DISCRETEMENT cette fois !
    -PJGuerrier (idiot) : Je cours !
    Moralité, il réveille 50 orques, le druide lance "T'as qu'a courir pour faire diversion tant que t'y es maintenant !", sur ce le MJ annonce "Mais il est humain, avec les tentes il risque de se prendre les pieds vu qu'il ne voit rien dans la nuit !". Le druide : "Très bien ! je lui lance ma lumière, il se met a éclairer comme un astre !". MJ "Bon alors tu me fait un jet pour savoir si la lumière réveille les orques ...". Bingo, tous les orques réveillés, soit tout un camp qui lui court après ... à travers la forêt où il évite de se prendre les pieds dans les racines et guidé par la lumière du druide .. Jusqu'au camp humain, où après un joli jet déterminant qu'aucun n'humain n'est aveuglé s'ensuit un carnage d'orques monumental!

    Dans la meme idée, comment tuer 139 zombies avec un parchemin de soin magique recopié par un nain prêtre bourré mais sans erreur, ou encore comment tuer une quarantaine de zombie avec une bague en criant "Feu !"
  5. Dans un GN :
    Un gros guerrier frappait de 6, ce qui est très puissant dans ce GN. Le guerrier en question était un fan de Iron Maiden.
    Ceci se passe dans un combat :
    (guerrier frappant son adversaire)-6...6...6....the number of the beast!
  6. Dans ce même GN, je joue un rôdeur apprenti druide. Comme je suis très doué à l'arc, je tire 3 flèches en même temps.(un des MJ m'a mis au défi d'en tirer 6...à suivre)Mon clan est ennemis à celui du guerrier de l'histoire précédente. Nos deux clans s'engageaient dans un petit chemin de terre, face à face, dans l'intention de s'attaquer. Le guerrier était en première ligne (2 personnes de large) et moi de mon côté, étant le seul archer, j'était en première ligne pour pouvoir affaiblir les premier attaquant. L'ennemi commençait à charger lorsque, je levai mon arc, trois flèches encochées vers le guerrier, un sourire dément au visage. Je le vis dire "fuck" et partir dans la direction inverse....
    N'oublier jamais le pouvoir de l'intimidation en GN....
  7. Vampire, la mascarade. Une joueuse qui commençait le JdR (première partie, premier jeu) fait une Toréador séductrice et manipulatrice (pouvoirs vampiriques aidant) sans AUCUNE capacité de combat (avouez que c'est rare). Elle se retrouve seule (RP formidable, pas voulue rejoindre sa coteries dans les égouts car trop sale) et 4 types se mettent à la suivre en voulant lui faire subir des truc que je ne citerai pas ici. D'un regard elle en fascine un, qui se jette sur les autre, et 2 secondes après fait attraper une crise de terreur a un deuxième qui s'enfuie alors en courant. En 1 minute et deux lancer de dés, elle venait:
    1- de se débarrasser de ces adversaires, dont un se fit tuer par le charmé (le dernier comprenant, sans pouvoir surnaturel, que poursuivre n'était pas le bon choix)
    2- de gagner un serviteur acquis a sa cause quasi-éternellement (le sang de vampire aidant ensuite a garder la fascination qu'elle exerçait)
    Le MJ est resté penaud pendant une ou deux minutes avant de reprendre, on étaient mort de rire!
  8. Une fois, qu'on avait une mission un peu chaud dans un village, mon kender préparait la retraite avant de rejoindre les autres. Il y avait 4 barques au bord d'un fleuve non loin du village, je commence à couper les amarres d'une barque quand un gamin me tire dessus à la fronde (je pers un tiers de mes pvs). Je me jette dans une barque pour me protéger mais me reprend un caillou qui me blesse affreusement (bientôt mort). Je sors ma tête de la barque et annonce au petit : "le premier en bas de la rivière a gagné !"
    Ce con saute dans ma barque, je dégage de la barque et coupe les amarres. Le petit part au loin criant : "Je vais gagner nananananère"
  9. Une fois, j'ai donné une mission au voleur qui était de récupérer une disquette contenant des renseignements compromettants sur le maire pour le faire chanter. J'avais mentionné qu'il fallait que ce soit discret et subtile.
    PJ: Donc je prends mes deux mitraillettes mais avant cela je vais ouvrir la porte et balancer quelques grenades discrètement.
    MJ:T'es sûr que tu veux faire ça?
    PJ:Oui, pourquoi pas?
    MJ:Les gens pourraient te voir dans la rue.
    PJ:Et alors ils me verront.
    Il a finalement ameuté la police, une escouade spéciale et fragiliser à l'extrême la Mascarade.
  10. Mj:Donc votre mission consiste à escorter le prêtre d'Érythnul jusqu'au(on était haut niveau) dernier niveau du plan de Pandémonium afin qu'il convoque un certain démon.(on était tous chaotic evil)
    Mj:Vous êtes dans la ville du premier niveau(ou strate) qui se nomme l'Asile.
    Pj:J'interroge un passant pour savoir comment descendre au deuxième.
    Mj:Vous avez pris ma queue de rat! Rendez la moi sinon mon maître Bibou va se fâcher. (vous voyez pourquoi la ville porte ce nom)
    PJs:Ben on va chercher dans la ville.
    Mj:Au bout d'une heure vous arrivez devant un trou.Il est profond et l'intérieur sent très mauvais.
    Prêtre: Une autre énigme pour tester ma foi je dis que c'est...
    Pj(nain bourré):Je saute dedans.
    Prêtre:...les chiottes.
  11. Johnson: Pour ce job facile (première run sans trop de problème), je vous offres 2000 Nuyens par personnes.
    PJ1 (ork sachant négocier): Nous ne travaillons pas pour si peu, trouvez vous quelqu’un d'autre.
    Johnson: Mouais, je suis près a vous offrir 3000 Nuyens par personne.
    PJ2 (troll bourrin): 10000!
    Johnson: Non.
    PJ2: Je lui envoie un coup de hache!
    Plus tard:
    MJ: Vous êtes entourés par 10 flics, 5 sur votre coté gauche, 5 sur la droite.
    PJ1: Je négocie *négociation crédible et bon jet*
    Flic: Ok, circulez, y'a rien a voir.
    PJ2: J'envoie une grenade.
    MJ: …
    Pour endommager le troll, j'ai du prendre un mage lançant un éclair de foudre à puissance 10, avec focus de pouvoir et utilisant la chance (il a morfler là quand même), car j'ai pas eu envie de faire le "pouf, t’es mort".
  12. A Vampire : on explorait une sorte de temple enseveli à la recherche d'une bague... bref, je vous passe les détails. Pour protéger l'objet, un ù*^$£¤ de Tremere de sa race répand une grande flaque d'eau sur le passage, eau qu'il peut manipuler par thaumaturgie; nous sommes bloqués.
    Aussi, je mets un pied dans l'eau et aussitôt celle-ci se soulève et m'emprisonne comme une mouche dans une toile d'araignée. Une fierté mal placée m'a poussé à crier aussitôt à mes compagnons "C'est bon, vous pouvez passer j'arrive à retenir l'eau !"
  13. A Vampire "Dark Ages" :
    On doit pénétrer dans un puits situé dans la cour intérieure d'une grande maison bourgeoise en ville. Tout le monde passe plus ou moins discrètement par dessus le mur, sauf le Ventrue, chevalier teutonique qui avait décidé de garder son armure.
    J'entre donc dans la maison par la cour, me dissimule facilement pour traverser les couloirs, parviens discrètement à déverrouiller et ouvrir la porte d'entrée pour faire passer mon compagnon, et je commence à repartir vers la cour, toujours sans bruit...
    Le chevalier entre... CLANG CLANG CLANG CLANG !!!
    Comme on n'est pas de grosses brutes contrairement au PJ moyen, nous n'avons tué personne mais nous avons pris possession de la maison et terrifié les occupants...
  14. L'an dernier, au Festival International des Jeux, au stand de présentation de l'association Vampire Grandeur Nature :
    - excusez moi... vous êtes... la mascarade ?
    Se retournant pour regarder la GROOOOSSE affiche Vampire la mascarade...
    - oui, nous sommes... la mascarade.
    -ah ! Et... on peut jouer des vampires ?
    Se retournant a nouveau vers l'affiche...
    - oui on peut jouer un vampire.
    - d'accord merci.
    La personne est partie satisfaite et nous ne l'avons jamais revue.
  15. Autre anecdote :
    Une personne âgée accompagnée d'un enfant s'avance du stand :
    - non pas par là ! Ceux-là ce sont les fous...
    on a bien ri sur le coup.
  16. Une autre personne âgée :
    - excusez-moi ?
    - oui ?
    - vous faite du GN vampire ?
    - oui madame.
    - Mon petit-fils il fait comme vous.
    - ah bon ?
    - oui il pille les cimetières la nuit.
    - ...
  17. Il y a deux ans, un gars viens nous voir au stand, je cite "vachement intéressé" par ce nous faisons.
    Au fil de la conversation nous apprenons :
    - qu'il produit des films
    - qu'il veux nous inviter dans sa villa en Sicile pour tourner un film
    - que c'est un film de culs...
  18. Si tu laisse la possibilité a un pj de détruire un croiseur stellaire avec un caillou jeté dans les réacteurs lors du décollage, il va y arriver. Véridique :
    PJ : je jette un caillou dans les réacteurs pour faire exploser le croiseur ! et tant pis si je crève.
    MJ : ok, jette 1D100 pour atteindre le croiseur ; 1D100 pour atteindre les réacteurs; 1D100 pour bloquer les conduits; et enfin 1D100 pour savoir si le réacteur est bouché ce qui entrainera l'explosion du croiseur.
    *roll* 100 - 100 - 100 - 100
    mj : et mer*e...
  19. Mj: Faire des maps avec les objets qu'il trouve autour de lui; -Bon, là vous êtes au paquet de clopes et vous devez vous rendre à la gomme à effacer, ça devrait vous prendre à peu près une clope de marche (une clope équivalait a une journée), quand tout a coup, vous voyez deux ogres sortir d'une caverne a votre droite(les ogres était des verres de coca)....
  20. À une partie de D&D :
    Le MJ voulait faire une partie épique alors nous étions niveau 20 en commençant. J'étais geomancer(édition anglaise) un utilisateur de toute les magies.
    (MJ)- Vous entrez dans la pièce et voyez une hydre vous fusillant du regard.
    (Moi)-Ah!....euh...je lui lance pétrification (jet de fortitude, si elle le manque elle est pétrifiée).
    (MJ)(Lance le dé..... -.-')-elle rate son jet, elle est pétrifié.
    (Moi)-yeah! On continue.
    (Autres joueurs)-qu'est ce qui c'est passé?!?
  21. Une stratégie fine et subtile qui tourne mal :
    À Dark Ages Fae, les PJs fae font face à un camp retranché de Pictes (Écossais) qui ont enlevé un type que les PJs veulent exfiltrer.
    Il est convenu que les fae créeront magiquement un brouillard à couper au couteau dans l'enceinte du camp, afin que les PJs subtils délivrent leur cible et s'enfuient en évitant le combat. Au centre du camp se trouve un mec très balèze, avec un slip et des bottes en fourrure, et une énorme hache à la main (en réalité il s'agit d'un lycanthrope).
    PJ1 et PJ2 infiltrent le camp sous couvert de la brume ; PJ3, le druide/barde, reste à couvert à l'extérieur.
    Moi : PJ1 et 2, vous entendez dans le brouillard des voix et des murmures... PJ3, tu vois que les gardes s'agitent. Les Pictes sont nerveux. Ils sentent que le brouillard s'est levé trop rapidement.
    PJ3 : Cool, je vais leur faire peur, ça fera diversion ! Je pousse un cri de loup.
    Moi, levant un sourcil circonspect : Mâle ou femelle ?
    PJ3 : Ben, euh... on s'en fout, non ? Allez, femelle.
    Moi : PJ1 et 2, les gens autour de vous poussent soudain de grands cris de guerre avec enthousiasme, et un autre cri, bien plus fort et guttural, s'élève.
    PJ3 : Euh, j'ai fait une connerie ?
    Moi : PJ2, tu sens une grosse patte poilue se poser sur ton épaule, et un gland te caresser la nuque.
  22. A une partie durant laquelle on devait retrouver un saucisson volé:
    Après moult péripéties PJ1 : heu au fait, le mec il nous récompense de combien pour retrouver son saucisson?
    MJ : ben 20 PO (oui on a simplifié a 400% le cours de l'argent)
    PJ1 : et ça coûte combien un saucisson?
    MJ : ...heu...2PO...
    PJ1 : bon ben je vais a l'auberge et j'en acheter un...
    Là, en tant que MJ, je suis assez mal... petit oublis de conception... mais bon l'employeur voulais SON saucisson et en réussissant un jet de perception, est devenu berserk, sentant qu'on essayais de le rouler... (Oui c'est n'importe quoi je sais)
  23. Mj : J'en ai marre du grosbillisme de ton perso et de ta diplomatie
    Moi : Quoi ? Y en a qui peuvent massacrer des rangées entières de soldats au niveau 6.
    Mj : Y en qui massacrent des rangées de soldats... mais toi tu les prends à ton service et les retourne contre eux
  24. MJ : Vous arrivez au sommet de la nécropole, et vous voyez le roi-liche (GBDFDN).
    PJ 1 : Je lui lance suggestion, lui propose de faire du parachute et lui donne une toile pour qu'il puisse s'en servir.
    MJ : Arf, ça marche. *roll roll 2 ...* Raaaah, Le roi liche saute dans le vide avec ton faux parachute. *MJ tres déçu*
    PJs : YEAH !!
    MJ : Mais il reviens sur le dos d'un dragon zombi. *MJ content*
  25. Dans une prise d'otage par une organisation terroriste.
    Pj:Je sors et je dis que je suis pas un terroriste.
    Mj: Mais t'as dit que tu portait un turban et un AKA-47.
    Pj:Je fous le fusil à terre (devant tout le monde) et je m'approche.
    Mj:Qu'est-ce que tu dis.
    Pj: Ben je suis pas un terroriste.
    pnj:Ouais c'est ça, les mains en l'air connard.
    Pj:J'vais te faire sauter avec mes contacts criminels.
  26. Réduit en esclavage sur un navire, j'avais le choix entre les chaînes, le poison, la drogue. J'ai donc choisi d'utiliser mon feu grégeois. Moi et les deux autres pus (que j'ai sauvé des mers, étant elfe aquatique), nous avions cherché un autre navire pour fuir la colère du capitaine du navire brûlé.
    Pour payer nous dûmes travailler dans un navire où je servais d'appât à requin (mon familier et ma monture étant requins). Après un combat où mon familier périt et qu'ils me l'ont fait manger sans que je sache que c'était mon familier :
    PJ1 : May, guerrière - Moi : Drotcho, elfe aquatique druide - PJ2 : Octave qui n'a pas fait de coups vaches
    PJ1 :"Allez, maintenant qu'on a bien mangé -elle roule des yeux en affichant un petit sourire- et bien rigolé, on fait quoi?"
    Moi : Drotcho s'exclama d'un ton furieux :
    "Bien rigolé ?! Bien rigolé ? Comment ça... je sors du coma, mon familier est mort, et toi tu rigoles ?!"
    PJ1 : "Allons c'est pas si dramatique, c'est pas comme si TOI tu était mort!Et si ton seul ami c'était ton familier, je ne peux rien pour toi, mais crois moi, il restera toujours une part de lui au fond de toi, alors cesse de hurler."
    Moi : "Toi qui à l'air de te soucier si peu de la vie des autres, peut être devrais je prendre la tienne.
    Crois moi, je n'hurlerais pas, il restera toujours un peu de toi au fon de moi."
    PJ1 : "Prendre la mienne?Tu serait pas en train de me provoquer là?T'as envie que je fasse part à l'équipage de ce qui arrive quand tu te bat sur un bateau?Tu sais, le feu là."
    Moi : "Entre la drogue, le poison ou les chaînes, j'ai simplement choisis le feu.
    Avoue que prendre le feu grégeois était une bonne idée.
    Et si j'apprends que tu en parles à qui que ce soit, cela se reproduira"
    PJ1 : "Tu t'es rendu compte que, justement, tout le monde est là?"
    Moi (essayant de sauver les meubles) : "Ben, tu crois quoi ? T'as pas compris ce que je disais ou quoi ?
    Puisque c'est moi même qui l'ai dit à tout le monde, ça veut dire que je le referais plus. Rah, c'est le dernier coup que je fait des sous entendus de la sorte, ça pourrait être mal interprété quand j'y pense"
    PJ1 : "Alors si tu ne le refera plus, passe moi ce qui te reste de feu grégeois, qu'on le foute à l'eau."
    Moi : "Mais, t'es encore plus bête que t'en a l'air ma p'tite... mon feu grégeois il est utilisé, point barre. Y en a plus. En plus, j'ai plus de requins, comment je m'enfuirais ? Ouais, je respire sous l'eau, mais sans requin, les mers ne sont pas sures..."
    PJ1 : "Tu sais qu'tu deviens lourd là?Les règlements de compte sur un bateau qui ne nous appartient pas, j'pense pas que c'est une bonne idée, et franchement, moi au moins, j't'ai pas insulté, enfin, pas encore...Môssieur n'avait qu'un feu grégeois mais comment veut-tu que je le sache gros débile?Et de plus, celui qui a foutu le feu à un bateau sur lequel il était, c'est pas moi, gros con...."
    Moi : "Tu veux que je te rappelle qui conseillait au capitaine de me droguer ou de m'empoisonner ? Nan mais oh, dis moi, c'est qui qui a trahi son capitaine en étant sa seconde ? Moi j'ai jamais trahi une personne que j'accompagnais madame. J'étais esclave, retenu de force sur ce navire. C'est pour ça que j'ai mis le feu."
    PJ1 : "Au moins, comme ça, tu nous aurait foutu la paix. Et dans la vie, y deux types de personnes : celles qui tiennent à leur vie et les autres."
    Moi : "Et moi je fais partie de ceux qui veulent préserver leur vie libre, pas en tant qu'esclave. Puis, je tiens à préserver ma vie, c'est pour prendre des drogues ou du poison"
    (j'avais oublié le mot "pas")
    PJ1 : "Ouais, t'as raison, prends des drogues et du poison."
    PJ2 : Octave qui observait la scène depuis quelques minutes en souriant intervint calmement entre ses dexu compagnons:
    "Allons, ne vous énervez pas pour rien, Drochto a agi sous le coup de la colère en mettant le feu au précédent navire et il est heureux qu'il n'en ait plus...De son coté, May a agit de telle sorte en Drochto parce qu'elle ne le connaissait pas encore et qu'il ne donnait pas alors l'impression d'un elfe a qui on confierait toute sa confiance...nous avons autrefois été ennemis, moi même je me suis battu assez misérablement contre Drochto et je ne lui en garde pas rancune, car nous avons maintenant uni nos destinés et nous devons faire front commun afin de mener à bien nos projets futurs. je vous rappelle que notre bien aimé ex-capitaine ne fera pas de différence entre-nous quand il nous retrouvera..."
  27. On décrit les personnages au début du jeu:
    Pj1:Le mien est un immigrant haïtien...
    PJ2:Merde alors! On a un noir dans la cabale, j'ai toujours rèvé d'avoir un nègre pour faire la sale besogne (son perso est raciste)
    Pj1(ton cinglant):Les haïtiens ont une très grande culture occulte notamment le vaudou et pour un membre d'une cabale qui recherche les secrets d'Atlantis par le biais des coutumes de différentes peuplades tu es le plus con de tous les mages.
    Pj2:Euuuuh....je change de cabale.
    Pj1: Déménage parce que le Hiérache de la ville, il est noir.
  28. un demi-elfe (moi) tire sur un gnoll presque mort, echec critique pour toucher.
    MJ dit : "bon et bien ton carreau tape dans l'arme du gnoll, elle rebondit, elle tape dans un arbres puis dans un autre, encore un et fini par ce planter deriere ton genou"
    J'ai du faire un test tout les 50 mettres pour savoir si j'arriver a marcher.
    Mes coequipiers ont finis par me porter car j'etait trop lent.
  29. Une fois de plus, grosse anecdote qui prends de la place mais qui le mérite.
    PJ1, LoupdeFeu, vicomte du joueur du même pseudo, le type blindé en bluff et diplomatie là, et PJ2, Tetsua Nèr', ma moine/guerrière optimisée aux ordres de LoupdeFeu.
    Tout commence, LoupdeFeu a monté un plan pour conquérir Aristour, une baronnie proche.
    Il se rends là bas avec 10 soldats entraînés et charge mon personnage de chercher après des endroits pour tendre une embuscade, en se mettant à distance raisonnable en arrière. Tout ce beau monde s'en va et c'est parti.
    PJ1 finit par tomber sur une tour de garde d'Aristour, gardée par des soldats. Il tente de les intimider un peu, histoire de les impressionner, mais rate. Le soldat ne se laisse pas faire et finit par le laisser passer.
    Le petit groupe avance et tombe dans une fosse de 6 mètres de profondeur, un piège!Les soldats de la tour de garde arrivent et menacent PJ1 et ses soldats avec des arcs. Commence une discussion où le soldat lui apprends qu'il a perdu toute noblesse et passe pour un traître auprès de tous les autres nobles, qui souhaitent sa mort(et sa tête en trophée).Il avoue avoir trahi.
    Puis arrive PJ2.Ne sachant rien de la situation actuelle, on m'apprends que c'est un traître, et il l'avoue encore. Bien sûr n'étant pas au courant de tout cela, mon perso prends la mouche et pose des questions.
    PJ1 avoue avoir trahi sous la colère et engagé un assassin pour tuer un autre baron et prendre sa place.PJ2 commence à s'énerver, puis vint la goutte d'eau.
    PJ1 menti, disant qu'il était comme fou lorsqu'il tua un autre baron. Le soldat crut le mensonge, mais pas PJ2.PJ2 fit donc une chose qu'elle n'avait pas faîte depuis des années : gaspiller de la nourriture.
    Grand moment dramatique.
    PJ2 sort une tomate de son sac, bref échange de répliques entre PJ2 et PJ1, et PJ2 lança la tomate.
    Le temps se ralentit, la tomate tournoie en slowmotion, direction la face de PJ1...Une belle réussite sur le dé, touché, en pleine face.
    PJ1, humilié par son sujet (PJ2 donc), tente un autre discours. Finalement PJ2 a une idée, et on verra tout ça au tribunal.PJ1 et ses soldats sont emmenés dans une charette. Entre temps était arrivé une créature artificielle imposante, qui surveille de près PJ2, au cas où.
  30. Pendant un combat délirant et acrobatique d'escrime en gravité zéro: Mj:Tu fais irruption dans la pièce et te met à flotter, qu'est-ce que tu fais? Pj1(junkie):Bof, j'm'attaches à un fauteuil, je bois une bière et je fume des joints. Mj:Non, sérieusement. PJ1:Je me roule en boule à terre et je suce mon pouce. Mj(déstabilisé) : D'accord, mais tu flottes. Plus tard dans le combat. Mj:Pj2 tu recules sur Pj1 et tu perds le contrôle de tes mouvements (gravité zéro) alors que l'épée de ton ennemi s'enfonce dans ta poitrine.
  31. Ensorceleur (LM) : Un jour, voyez-vous, je réunirais les emblèmes du mal.
    Paladin : Ah ? Bon, et bien bon courage.
    MJ : Hem ! Paladin, il vient de dire.....
    Paladin : Hein ? Oui, qu'est ce que j'ai dit ? Mais pourquoi veux tu faire ceci ? Le mal rongeas ton corps et tu.....
    Ensorceleur : Hélas, cher paladin, ces reliques hantent depuis toujours mes rêves et mes cauchemards, je ne trouverais le repos qu'après les avoir obtenues. Me priverez-vous d'un repos que je n'ais pas encore connu ?
    Paladin : Ah, alors si c'est pour la bonne cause.....
    MJ : ...........
  32. Environ 1 an plus tard (dans le jeu), le groupe arrive finalement à réunir les trois emblèmes. Ledit groupe ne comporte que des persos niv 18-19.
    Paladin : Maintenant, il nous faut détruire ces objets de malheur.
    Ensorceleur (toujours LM) : Pourquoi pas, après tout.
    Une fois arrivés au lieu de destruction.
    Ensorceleur au MJ (discrètement) : J'utilise un souhait pour que les emblèmes n'émettent aucune aura, un autre pour qu'ils ne soient visibles que par les créatures mauvaises. MJ : Bon, tu perds 15000 XP.
    Ensorceleur (de retour avec le groupe) : Bon, et bien voilà.
    Et il s'est baladé avec les emblèmes pendant longtemps à côté du paladin.
  33. A Warhammer JdR. Deux PJs embauchés comme sergent de ville à Altdorf capturent un Pickpocket. Le Pickpocket réussit tous ses jets de Force Mentale et ne révèle rien aux PJs. Les Pjs énervés décident de le taper pour obtenir les informations. Le Pickpocket est lié sur une chaise, les deux PJ ont chacun leur attaque à +40%. Soit 88 et 93, les deux font 95 et 97, le Pickpocket réussit à esquiver les coups de deux combattants qui viennent de tuer un héros chaotique en en faisant rien.
  34. Pendant la création de perso
    Pj(loup-garou):Est-ce que mon personnage peut avoir la spécialisation pétasse combat.
    Mj:Hein?
    Pj: Des trucs comme tirer les cheveux,griffer, mordre, etc.
    J'ai du refuser ça au joueur qui semblait pris d'une grosbillite aigue.
  35. À Vampire - La Mascarade.
    MJ débutant à Vampire : Pour la nouvelle année, Lodin [le Prince de Chicago - NDR] a décidé d'organiser une grande chasse au trésor sur une île déserte. Donc tous les Vampires de Chicago, vous compris, sont là-bas pour s'amuser ensemble.
    Je vous laisse imaginer la réaction des joueurs, qui étaient tous des vétérans confirmés.
  36. À Deep Universe Seed, un jeu de rôle maison
    Les Pjs sont dans un champs d'astéroïdes de matière instable et poursuivis par des drônes. Afin d'éviter tout problème, le pilote désactive les mitrailleuses mais l'un des Pjs n'est pas d'accord et hacke le terminal de sécurité, réactivant son arme. Le pilote s'en rendant compte désactive à nouveau la tourelle, que le Pj réactive. Au bout de la troisième fois le Pj, excédé par le fait de ne pas pouvoir utiliser sa mitrailleuse, ferme le sas de la tourelle tout en y lancant une grenade.
    Résultat : implosion d'une partie du vaisseau, perte de contrôle de l'appareil, ricochets sur les astéroïdes et crash en beauté dans une station orbitale abandonnée.
  37. À Deep Universe Seed toujours
    Après une longue bataille au cours de laquelle les Pjs ne subissent aucun dégâts, le Kryte du groupe (reptilien tout en muscle de 2.80 mètres de haut) s'avance vers les prisonniers dans le but de les tuer, un Pj humain tente de s'interposer.
    Humain : je lui tire dans le pied !
    Mj : tu touches. Le Kryte, tu tombes à terre.
    Kryte (regardant sa feuille de perso) : je passe en Berserk et j'attaque celui qui m'a tiré dessus.
    Humain : je lui tires dans l'autre pied pour le calmer
    Kryte : je rampe et je lui broie la cheville.
    Humain : pour me dégager je lui tire dans la tête ...
    Finalement, le Mj étant sympa et l'arrivée des autres Pjs aidant, le résultat fut que deux membres du groupe finirent avec des prothèses alors que tous les ennemis avaient été neutralisés sans encombre.
  38. Un PJ s'est cassé la jambe en nettoyant les chiottes: Il a cassé le balai et a glissé sur la serpière.
  39. un des joueurs de mon groupe faisait des persos qui devaient être TOUS dotés d'une téléportation (peut importe l'univers du jeu). En effet, il arrivait toujours à se mêler d'une discution même quand il n'était pas sensé être là... on a jamais compris comment il faisait.
  40. Au cours d'un scenar d'enquête sur des enlèvements de jeune fille, le militaire du groupe avait particulièrement gonflé le MJ. Au cours d'une discussion avec une autre membre du groupe, il a appris que d'autre filles avaient été enlevées et a aussitôt sorti un plan de la ville qu'il a accroché au mur (note : il est chez l'autre membre du groupe) et note au stylo les différents endroits où habitaient les filles.
    PJ : Ca forme un symbole ?
    MJ (mentalement épuisé) : Bin en penchant la tête sur le côté, ça te rappelle vaguement la forme d'un canard.
    PJ : Ah, c'est intéressant, ça ! Un canard en vol ou en train de nager ?
    MJ : ...
  41. Un joueur qui essaye de lire le résultat d'un dé pas très lisible d'un autre joueur :
    - C'est quoi ça ?
    - Ben... un dé.
    - Pffff... mais non, dessus, là ?
    - Des chiffres...
  42. Dans un monde med-fan avec la poudre et bourré d'anachronisme, mon perso est dans un groupe de tireurs d'élite devant dégager la région des forces chaotiques encore présentes après un siège contre la capitale impériale. N'étant pas payés, ils en profitent pour piller les villages (tout les habitants ont été tués de toute manière) qu'ils débarrassent de leurs ennemis (Je tiens à préciser que l'idée est du MJ, pas de mon perso, même si ce dernier en a bien profité).
    On s'apprête à sortir du village, quand un barbu en long manteau avec capuche et un bâton s'approche.
    MJ: C'est mon village, et vous le pillez!
    Moi: C'est un simple dédommagement pour services rendus!
    MJ: Le type frappe le sol avec son bâton. *tire les dés*. Euh, il se tord de douleur. Mais il re-frappe le sol, et un démon bouclier apparait.
    Moi (mort de rire, comme le MJ) : Je me fout de sa gueule.
    MJ: Il re-frappe le sol *tire les dés*. Il se tord de douleur, encore.
    Deux fumbles de suite (et en plus il a tiré les dés devant moi) pour un perso sensé être coriace, d'autant plus que j'ai achevé l'un de ses démons d'un critique, tandis que l'autre est massacré par les PNJ.
  43. Alors, j'ai un PJ génial, qui a des idées insolites. D'abord, c'est un barde homosexuel qui s'est retrouvé à la tête d'une comté en magouillant un peu, et qui espionne une ville ennemie.
    Après avoir accusé de criminalité un garde préalablement hypnotisé, un autre garde lui pose des questions :
    Quoiqu'il en soit, il n'y a pas eu de nouvelles recrues depuis 5 ans. De quelle ville venez vous ?"
    PJ :"Alors d'après vous comment connaitrais-je les pratiques de nos couleurs dans ce cas?"
    MJ : "Si vous êtes un aventi, vous êtes forcément au courant. Mais peut être êtes-vous un criminel"
    PJ : "Mais comment pourrais-je être un criminel vu qu'on en a déjà attrapé un? Me dites pas que vous pensez que la ville est infestée?"
    MJ : ... ou un espion ?"
    PJ : "Mais alors, il faut avertir la ville que des espions se sont infiltrés! Oh par Touze, quelle horreur!"
    Enfin, il attaque, et s'enfuit.
    PJ : "Je crie "A l'agresseur !" mais je peux me cogner la tête contr eun mur pour faire plus vrai ?"
    Pour faire croire qu'il est évanouit, il essaye de s'endormir dans la rue...
  44. Les pjs sont dans une auberge, tout se passe bien (c'est louche) alors le barbare pique une crise sur le prix de la bière et se met à tuer tout le monde. Le magicien pour ne pas être en reste fait un fumble sur sa boule de feu et un incendie se propage sur le toit de chaume alors que le prêtre d'Érythnul commence à violer une serveuse.Le toit s'écroule et tout le monde meurt sauf le barde qui s'est enfuit après avoir piqué l'argent des consommateurs.
    Les autres villageois arrivent sur place et après un succès critique le barde arrive à leur faire croire qu'un démon de feu est apparu, a contrôlé l'esprit du barbare (ce qui explique le sang sur sa hache), a contaminé la magie du magot pour le tuer dans une explosion et qu'il a dévoré les pantalons du prêtre expliquant le fait qu'il soit nu. Le barde a été acclamé comme un héros ... suivit d'une traditionnelle apparition de démon tueur dissimulant un mj en colère.
  45. sur une partie dans un univers en space opera...
    Les joueurs doivent se rendre dans une station commerciale pour empêcher une transaction d'armes entre des pirates et une organisation ennemie.
    Ils décident de passer au marcher noir faire une provision d'armes "au cas où". un des joueurs a réussi à acheter une grenade super chère (car très puissante) et à la faire exploser en partant, résultat (et suite a une réaction en chaine) il a réussis à faire exploser la station entière... en même temps la transaction n'aura pas lieu.
  46. Jimmy, roublard jeune, insolent, un peu malin se retrouve sur une place avec pleins de malfrats. Sa mission : piquer une bourse (c'est une épreuve pour être admis au service de quelqu'un):
    MJ : Tu aperçois trois personnes bourrées, se soutenant mutuellement avec peu de succès, chantant des chansons paillardes.
    PJ : Je les accoste : "Bonjour messieurs comment allez vous ?"
    MJ : Ils s'écroulent devant toi.
    PJ : J'hurle bien fort : "Quoi, vous avez 100 pièces d'or ? Mais c'est magnifique !"
    MJ : ... plein de gens vont les tabasser.
    PJ : Je m'éloigne, et de temps à autres, j'en pointe un du doigt.
    "Hé, celui là, il a tout pris !"
    "Ah bah non, c'est celui là. Hep, il part lui, donc il a tout pris !"
    Puis je reviens quand ils sont tous écroulés.
  47. Dans une partie de D&D 3.5, le groupe arrive dans le tombeau d'un ancien roi nain. Subodorant le piège, le barbare (PJ 1) parle au roublard(PJ 2).
    PJ 1: Vas y, fais une detection des pièges.T'as combien?
    PJ 2:Ben, +0...
    PJ 1(exprimant l'avis général de la table.): Quoi! T'es un roublard et t'as pas la detection des pièges? T'as fait quoi à la place.
    PJ 2: Ben... Diplomatie...
    PJ 1:Mais ca va te servir à quoi, tu vas diplomatiser le sarcophage.
    PJ 2: Pourquoi pas?(Au MJ) Je dis:" Sesame, ouvre toi!"
    MJ(explosé de rire):Vas y fais ton jet..
    (20 naturel devant les joueurs ébahis, le MJ pris de court à improvisé la découverte d'un trésor...)
  48. à une partie de D&D, après une enquête sur un enlèvement, le PJ apprend que le môme a été enlevé et qu'une lettre a été adressée à la victime lui demandant qu'elle parle de lui autour d'elle (elle fait partie de la noblesse) pour revoir son fils. Le kidnappeur en avait marre d'être le maire d'une toute petit bourgade. Quand le fils retourne chez lui :
    la noble : "Et vous savez QUI a osé faire ça ?"
    Pj : "vous n'avez pas reçu une lettre ?"
    N : "Si, mais cet abruti m'a envoyé une lettre anonyme ! "
  49. Dans un donjon:
    Pj: Je regarde si la porte est piègée puis, je tourne la poignée.
    Mj: Tu te prends un piège en pleine gueule.
    PJ: Comment ça?
    Mj: As-tu pensé à vérifier la carpette de bienvenue ensorcelée?
  50. A 7eme mer :
    Nous sommes dans une mystérieuse ville avec une population humaine et géante. Nous tentons de rentrer dans les faubourgs sans nous faire repérer. Les faubourgs sont en réalité de nombreuses tentes posées ça et là. On trouve une tente où l'on peut dormir. Seulement, on a pas été très discret et le lendemain, des gardes nous recherchent. Notre ami Vesten (un gros boeuf avec une hache) nous dit de le laisser faire...j'accepte avec un petit sourire mais je ne m'étais pas attendu à ça:
    Le Vesten: (à l'intention des gardes) Ils sont partis dans cette direction!
    Le garde : Qui êtes vous?
    Le Vesten (ayant compris "Qui donc?") : Les esclaves en fuites!
    Nous : (nous lui expliquons pourquoi nous sommes choqués)
    Le Vesten: Bon...ba je lui envoie un gros coup de poing dans la gueule et je crie "ça a pas marché!"
  51. Après qu'un village ai été saccagé par des gobelins, un des joueurs cherche un survivant gobelin pour l'interroger.
    MJ: T'en trouves-un qui est à l'agonie.
    PJ1 : Eh ! J'ai trouvé un survivant !
    PNJ : C'est bien, mais quelqu'un parle le gobelin ?
    PJ1 : Parce qu'il parle pas notre langue ?
    PNJ : Bin à moins d'être tombé sur un gobelin surdoué ...
    PJ2 : Moi je parles le naga.
    MJ : A moins que tu trouves un naga parlant le gobelin, ça te servira pas à grand chose.
    PJ3 : Tiens, ça me rappelle le Survivaure.
  52. A donjon et dragon j'incarnais une magicienne niveau un au moment des faits.
    Dans une forêt je me suis pris une flèche dans le dos (ou plus précisément dans le sandwich aux cornichons qui était dans le sac de provisions que je portais), et je repère 5 gobelins en haut d'un arbre.
    PJ : "Ha les cons!" J'lance son illusoire !
    MJ : hu ?
    PJ : bah ouais, je leur faire croire que y'a un truc derrière eux, ils sursautent, ils tombent : " o "
    Bilan : 5 gobelins tués par une magicienne niveau 1 avec un sort niveau 0, si ça c'est pas la classe!
  53. A D&D, le meuj décide de tendre un traquenard a un PJ mort vivant qu'il trouve trop puissant. Une femme lui dit qu'elle voudrait qu'il soit mort, le PJ lui propose un duel. La femme accepte. Le duel aura lieu au sommet d'une tour de la baronnie de la femme. Le PJ s'y rend, sauf que c'était un piège.
    21 lvl10 l'attaque en même temps (le PJ est lv 9). 10 mages, 10 assassins avec des positoxines (poison spécial MV). Lors d'un combat absolument pas égale, ou le MJ changent constamment de tactique parce qu'il est même pas au courant des immunités de son PJ, et ceux dans un même round (MJ : Tu te prend 10 immobilisations de personnes ! PJ : Je suis immunisé, m'en fiche. MJ : Ah euh, alors 10 malédictions !) le PJ arrive quand même a s'en tirer (invisibilité + vol, il s'enfuit dans les escaliers).
    MJ : Tu te prend un piège, 16d8 dégâts. 71 dégâts, t'es mort. La tour s'effondre, tu emporte tout tes ennemis dans ta tombe.
    PJ : Le piège magique a passé ma résistance à la magie ?
    MJ : ... La tour s'effondre et tu meurt quand même.
    PJ : J'ai le droit a un jet de reflexe pour voler entre les décombres.
    MJ : Ok, DD 50.
    PJ : Roll roll roll ... 20 Reussite critique ! Réussite automatique !
    MJ : Et merde ...
    PJ : En plus l'explosion du piège a du détruire le mur avant de faire s'écrouler la tour. Je passe par là.
    MJ : Deuxieme effet des poisons, t'a plus asser de force !
    PJ : Je me lance force du taureau, +4 en force.
    MJ : ...
  54. Dans une partie de donj où les pjs rentrent d'une expédition affamées et avec peu d'or en poche:
    Moi: On va chercher une auberge miteuse qui offre de la nourriture à bas prix.
    MJ: Vous arrivez dans un genre de dépotoir où il y a un château sur lequel flotte un drapeau rouge avec un M doré. Il y a un automate à l'entrée qui vous invite d'un ton pré-enregistré mais enjoué par ces paroles: «Faites bombance et ripaille avec le Joyeux Festin».
  55. Après avoir fait une campagne D&D jusqu'au lv25 (on a passé certains passages avec des procédés genre: 2 ans plus tard +10lv) avec comme persos:
    Un elfe noir d'eilystraë (rigel)
    Un githzérai (guesk)
    un prêtre d'elhonna (Aël)
    on refait une campagne d&d qui n'a plus vraiment de rapport avec ce qui a été fait avant. Le MJ est désormais celui qui jouait Aël. Et on a détruit toute la cohérence de son scénario:
    Rigel est là pendant sa jeunesse
    le petit frère de guesk suit les traces de son ainé
    Un PNJ est un très lointain descendant du légendaire Aël, le fondateur du village dans lequel on joue.
    Essayez de faire quelque chose avec ça...


<li>Première partie de D&D où je jouais (avec peu de motivations) une Elfe Sylvain:
la MJ nous raconte que l'on doit traverser des marais. Mon perso, très prétentieux, veut faire la route seul. Il part donc.La MJ, dans le but de recoller le groupe décrit alors les lieux.<br />
MJ: Donc devant toi, il y a des marais humides... Pas un seul arbre, ni de buissons. La désolation.<br />
Moi (ayant vraiment pas l'habitude des Elfes): Beurkkkkk un marais.<br />
<p>(fou rire général pendant 5 minutes). Après quelques explications ("Les Elfes ca aime la nature et donc les marais...), la partie reprend.</p>
MJ: "Les marais te semblent devenir embrumés. Une drôle d'odeur flotte dans l'air".<br />
Moi (ne doutant de rien):" Je continue en faisant attention. C'est pas un peu de brume.<br />
MJ (commençant à être désespérée): Tu entends des murmures lugubres... Tu ne vois vraiment plus rien. Ton sens de l'orientation est inutile là.<br />
Moi: Je m'arrête et j'attends que le brouillard se lève. Inutile de se balader à l'aveuglette.<br />
MJ (s'arrachant les cheveux): Tu sens une odeur de mort se répandre... Ca pue la mort... Que fais tu?<br />
Moi: Je cours dans les marais en essayant de retrouver le village...<br />
(fou rire général)<br />
Pour la petite histoire, mon perso a été miraculeusement trouvé par le groupe des autres joueurs mais il s'en est fallu de peu pour qu'il fasse un mort vivant de plus.</li>



Merci aux personnes suivantes pour leurs contributions :

Cette page a été générée en 0.0301 secondes